Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Récits de voyages et randonnées diverses avec un mulet:UN VRAI MULET

1. 2. 3. SOLEIL : avec le mulet Mario. Cinquième épisode.

FIN MARS 2022 EN  BANLIEUE SUD .

Arrêt pipi à l’Hay-les-Roses.

 

Pas facile de se soulager en compagnie d’un mulet en pleine agglomération ! Heureusement la concession Citroën de l’Hay-les-Roses se trouve sur ma route. Je demande très poliment si je peux user de leur cabinet, les deux charmantes secrétaires me propose même deux tablettes de chocolat et un expresso après usage. Pendant ce temps là, dans la cour, Mario fait la vedette.

mulet taxi

Le patron digne successeur d’André sait promouvoir sa marchandise et ne manque pas de communiquer sur le mérite de sa production : il affuble Mario d’une pancarte de petite remise. Bien sympa cette équipe de mécanos et de vendeurs !

mulet taxi
Mario en petite remise

 

Une jeune et pâlotte citadine.

 

Il est juste midi à l’heure solaire lorsque nous arrivons sur la très proche banlieue de la capitale : Bagneux. Une grande place, quelques arbres entourés de fortes grilles, des bancs, beaucoup de gens qui vont et viennent en se dépêchant comme dans les films, Mon oncle et Playtime, une brasserie en surplomb, c’est Idéal pour s’arrêter un moment et se restaurer à la formule parisienne. Mario est délesté de ses caisses et attaché au dossier d’un solide banc. De ma place, je peux le surveiller facilement.

Les oreilles en avant : une marque d'intérêt.

Il cherche à se reposer en interchangeant ses levées de postérieurs : Et hop, un coup à gauche, et hop un coup à droite. Chaque badaud s’attarde à lui caresser le museau ou lui faire une grattouille au toupet. Il y a bien cette jeunette, bien parisienne de sa personne tout de noir vêtue qui se tient près de lui depuis que j’ai commandé la pizza: elle lui parle, le couvre de bisous et s’épanche en gestes non équivoques sur l’amour qu’elle lui porte. Mario montre des signes d’exaspération et donne maintenant des coups de têtes (ce qui veut dire en langage mulet « fiche moi la paix, laisse moi tranquille ».

oreilles aux aguets: vraiment pas bon signe!

Elle poursuit ses chatouilles et bien que ne l’entendant pas, je devine qu’elle le plaint et qu’elle s’apitoie sur son sort. A présent Mario s’agace et je crains la « cagade ». Dommage pour la pizza qui refroidira, je sors du bistro et vais vers la jeune citadine endimanchée pour lui demander de laisser ce mulet tranquille parce qu’il a besoin de quiétude. Oh joie et désespoir, je reçois immédiatement une volée d’injures et d’insultes apprises dans les pires séries télévisées de bas étages. « vous n’avez pas le droit d’attacher ce cheval, il doit rester libre » « C’est honteux de le laisser ainsi en plein midi » « je vais appeler la police, et vous êtes indigne de vous en occuper, voyez comme il est chargé, vous devriez avoir honte, espèce de ...(je ne peux traduire ici ce charmant nom d’oiseau).

Après tant et tant d’amabilité, Agrippine (c’est ainsi que je l’ai baptisée) s’est éloignée furieuse et incomprise, peut-être vers son commissariat ?

A l'ombre des jeunes filles en fleur!

 

 

Moïse

 

Nous marchons parmi toutes ces villes depuis près de 3 heures. Nous avons quitté la maison Saint Vincent à l’Hay-les-Roses, traversé le parc jouxtant la roseraie, frôlés Bourg-la-Reine, sommes passés sous les aqueducs du Loing et du Lunain puis celui de la Vanne.

Nous passons sous l'aqueduc.

Les deux aqueducs acheminent de l'eau potable vers Paris depuis des sources situées notamment en Bourgogne. Construits en 1874, ils sont toujours en service.

A cette époque, Paris souffre d'un manque criant d'eau potable. Les deux aqueducs en place, ceux du Nord et du Midi sont nettement insuffisants et l'on a recours aux eaux de la Seine et au canal de l'Ourcq, eaux fortement souillées. Sensible à ce problème, Haussmann ajoute aux travaux de voirie et d'espaces verts demandés par l'Empereur, un troisième équipement pour lequel il fait venir l'homme compétent, Belgrand.

aqueduc à Arcueil ou cachan,je ne sais plus!

Mettant à profit ses profondes compétences en hydrologie, celui-ci se livre à une recherche systématique des ressources en eau et constate qu'il ne faut pas hésiter à aller chercher celles-ci assez loin. C’est ainsi que ces eaux proviennent de sources situées en Bourgogne et en île-de-France pour finalement atteindre le réservoir de Montsouris, leur destination finale à Paris.

Enfin la civilisation s’affiche : l’enseigne d’un bistro se dessine au loin à proximité de la gare RER d’Arcueil/Cachan.

Sur le trottoir c’est la cohue, les gens se pressent, se bousculent presque et je tiens Mario en longe courte en lui demandant de slalomer entre cette foule. Cela nous change des sentiers muletiers: Un air nauséabond nous arrive par vague souvent entrecoupé de fragrances puissantes portées aussi bien par les dames que les messieurs pour masquer leur fétidité de fin de matinée. Mario ressent toutes ces phéromones et je vois beaucoup de passants étonnés par sa prestance d’eunuque affranchi. Je me dis qu’ils n’ont jamais vu une telle posture aussi naturelle dans les rues de leur bonne ville !

Eunuque, en apparence?(dans un autre lieu)

Nul endroit où je peux attacher Mario, aussi nous irons boire notre café à tour de rôle, il n’est pas question de laisser l’olibrius seul au milieu de cette foule « qui nous traîne, nous entraîne, et perdu parmi ces gens qui se bousculent, il reste là, étourdi, désemparé » tout comme dans la chanson D’Édith.

Autour de la gare, beaucoup de travaux.

« Et bonjour ! vous êtes Moïse, avec votre grand bâton je crois bien que vous ressemblez à Moïse, il ne vous manque que la grande barbe pour conduire le peuple vers la terre promise.

Tenez,  voici votre café, un double comme la dame avant vous. Cela me fait plaisir de vous voir et de voir une si belle bête : c’est la première fois que j’en vois depuis longtemps. Je ne suis pas d’ici, je vis en France, ma terre d’accueil . Je suis Chaldéen, je viens du nord de la Syrie à la frontière Turque, réfugié depuis 3 ans. Ici, vous nous appelez ‘‘les chrétiens d’Orient’’... Allez Moïse, je t’offre le café et que la paix soit avec toi ! »

Entre le Tgre et L'Euphrate.

Un peu plus loin des scènes similaires se sont reproduites avec par exemple cet élu municipal qui sort de sa voiture au milieu du carrefour de la Vache Noire et demande quel spectacle nous représentons afin de nous inviter à faire « le buzz » dans son espace communal…

Bientôt, il nous faudra marcher sur le trottoir, puis la rue...

 

                Jean, depuis le pré de BASFER.

               LA SUITE PROCHAINEMENT...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article