Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Bernard Poitevin

En fait,tout a commencé le matin du 8 mai 2012

 

DSC01868

 

LES   MONTS   DU   CANTAL

 

   

rando LE CANTAL 094 

 

 

 

 Mai 2012

  

 Cela faisait bien longtemps que nous rêvions de ces grands espaces, avec pour sentinelles le Puy Mary et son célèbre Pas de Peyrol, le Puy Grillou, le Violant ou la Tourte...

    Le choix d’une destination se prend souvent grâce aux amis qui peuvent nous accueillir et nous aider dans l’organisation du circuit.

     Merci donc à Geneviève et Marcel de Bonnac, à Mimie et Manu de Rancillac et à Monique et Roger  de Lavigerie : sans eux, pas de Cantal

  

 journal concocté par Bernard muletier émérite

                                                    ________________________________

                                                                                                                    

 

  Sommes donc partis de Gironde le 8 mai 2012, Yolande et moi,  pour rejoindre le bourg de Bonnac, près de Massiac, dans le Cantal. Malgré leur absence, Marcel et Geneviève ont tenu à ce que nous ne changions pas nos plans, et cette année, c’est une boucle que nous réaliserons, en laissant nos véhicules chez eux  à Bonnac. C’était sans compter sur le caractère parfois imprévisible de Mario !

Alors que nous arrivons pratiquement à destination , coup de fil de Jean   qui nous conte l’incroyable accident qu’il vient de vivre : au départ de Mareuil , alors qu’il s’apprête à faire monter Mario dans le van , volte face de celui-ci et voila notre muletier qui , comme dans les Westerns , se fait tirer sur 30 mètres avant de lâcher  la longe : doit donc  se soumettre à un examen aux urgences et se faire soigner une vilaine blessure à la tête , Mario lui ayant donné un coup de sabot ; de plus , souffre du dos , du coude et présente  des contusions multiples …..Bref, tout est compromis. Aussi, convenons d’attendre une à deux journées pour décider de la suite à donner.

 

Quittons Bonnac le 10 mai pour Rancillac, Jean nous ayant garanti , la veille , qu’il va mieux et qu’il partira de  Mareuil  dans la matinée du lendemain,  se faisant aider  par Jean Claude pour la montée de Mario dans le van ; pense nous rejoindre chez Manu et Mimie dans l’après midi.

Temps magnifique, et  retrouvons  avec beaucoup de plaisir la grande et solide bâtisse au toit de lauzes des «  Martin 1828 » : c’est l’inscription  sur le linteau de la porte d’entrée.

Ouverture de la maison, allumage  de la  vieille cuisinière à bois (pas sans difficulté) …...après midi relax et arrivée effectivement de Jean vers 16 h.

« En effet, il t’a bien amoché, mon gars «  . Les traumatismes sont visibles, mais,  « ça va se résorber… !!! ». Jean est heureux d’être avec nous, fatigué mais content. Mario est conduit dans son enclos d’un jour, où l’herbe est grasse et abondante. Soirée de préparatifs.

 

 

 

 

                     

 

                                                          

 DSC01713 : « Ça va se résorber .. !! »

.

 

 

 

 

 

 

DSC01705 

L’arrivée de Jean et de Mario   

  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article