Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par randomulet

 

des fleurs peintes hors saison

On est bien content,oui on est bien content que le vrai printemps soit enfin là.Nous avons eu dans l’hexagone tellement de la froidure et des pluies que nous aspirons maintenant à la quiétude de notre climat antérieur tempéré.Les gens vont pouvoir reprendre leurs habitudes et parler de la pluie et du beau temps. « Alors,c'est votre temps ? »

Dernièrement, me promenant avec le mulet ,histoire de lui faire voir du paysage et de me dégourdir les jambes ,j'ai rencontré un gars, déjà aperçu lors d'un périple similaire,qui me connaissait ou plutôt qui avait entendu parler de mon mulet.Ce gars là ,un homme d'âge bien mûr,du coté des soixante dix ans qu'il portait avec peine mais qu'il portait quand même vint à m’accoster pour soit disant me commenter dans les termes que voici le temps qu'il fait en ce jour de ce lundi de Pâques . « On est le lundi de Pâques,il est bien vaillant de se promener avec un âne!Il pense que la pluie va bientôt tomber ? » moi, « il ne sais pas ,il a pris son imperméable et il s'abritera s'il pleut ! »

Voilà comment la conversation s'installa sur le mode de la troisième personne.Je m'interrogeais alors, faute de pouvoir questionner le mulet Mario sur ce mode d'échange relationnel. Mario ne répondait pas et restait dans

une posture proche d'un chercheur de rien .Je compris par cette attitude d'âne savant qu'il faisait semblant de réfléchir à l’œuvre de Saussure .

j’avançais alors l'hypothèse que le vieil homme n'osait ni me vouvoyer ni me tutoyer et qu' il se dédouanait ainsi de la conjugaison.

rien que des tourniquets de la parole!

Je pense que d'autres explications sont possibles à cette sorte d'expression qui n'est pas un cas unique mais que je retrouve comme vous de temps en temps au gré des rencontres.

Certains lecteurs ou lectrices, je devrais dire certaines lectrices ou lecteurs seront bien intentionnés de me communiquer leur point de vue subsidiaire en me cliquant leur commentaire en fin de prose,car je sais que je peux davantage compter sur eux que sur le mulet ,du moins pour ce type de tâche.

tête de mulet poitevin
manger la pomme?je dois encore réfléchir.

Pour pousser encore plus loin mon histoire de : je, tu,il, nous, vous, ils,je dois aussi vous dire que pas plus tard que mardi dernier ,j'ai également rencontré un autre phénomène qui s’adressait à moi en ces termes : « Le monsieur du mulet marche-t-il beaucoup ? »  « Le monsieur cherche -t-il un endroit pour se reposer » et ainsi de suite pour toutes les phrases à l'avenant.

Vous pensez certainement que j'extrapole et que mon imagination s'envole ?que nenni.Le Monsieur ne vous raconte pas d'histoire ,cela s'est réellement passé ainsi. Au début ,je pensais que le « Monsieur » se payait ma tête ,mais non,il était sérieux;la preuve il a donné 3 pommes à Mario qui les a englouties comme un ogre de Perrault en bavant à qui mieux mieux.Alors!

Avant que je vous donne des nouvelles de Mario,je dois vous dire que j'ai également rencontré lors de ma dernière escapade muletière ,des employés de la société nationale des chemins de fer,L'un deux ,prénommé Jérôme m'a dit qu'il était bien fier d'être cheminot,même si aujourd'hui son statut est entrain de s’éroder quelque peu!Je lui répondais que moi aussi j'étais chemineau et que mon statut ne tenait qu''à mon compagnon Mario. Et puis nous sommes repartis chacun vers nos chemins de fer ou chemins de boue,mais je suis sur qu'il pense que Mario n'est pas statutairement négociable,lui!

 

mulet sur la plage du cap gris nez
ils ont bien raison de dire que je suis le fils du vent marin....

Mario le mulet a du caractère mais il sait avantageusement s'adapter au temps qui vient.

Je vous l'ai déjà dit lors d'un précédent courrier,il faut toutefois toujours se méfier du cul d'un mulet .Il faut se montrer prudent surtout si les oreilles sont du mauvais coté et inclinées avec en plus un mauvais œil!Mais le mulet poitevin est fier de sa lignée qu'il tient du trait mulassier dont on disait jadis qu'il était le fils du vent marin, de la terre et des eaux: "faut vous dire Monsieur qu'il vient du nord, du pays flamand."

En 2009, il n'a pas hésité à renouer avec ses racines ,en allant visiter les plages des Flandres  en s'attardant au Cap blanc-nez,puis en découvrant la côte d'opale.

En fait, Mario le mulet a une bonne tête et un bon fond!

Mario a donc de qui tenir et il est très fier de sa noble lignée méjugée.

Pendant de très nombreuses années voire des siècles ,le mulet s'est inscrit dans l'histoire:en Perse 320 ans avant notre ère,pour ne citer que lui,Alexandre le grand construisait son empire grâce à l'action de ses nombreuses mules .Plus près de nous,lors de sa deuxième campagne d'Italie , Bonaparte traverse les Alpes au col du grand Saint Bernard chevauchant une mule.

Maintenant ,je sais pourquoi Mario adopte parfois des airs de conquistador.Le rôle des mulets dans l’histoire est aussi considérable que méconnu.

Un jour ,au détour d'une autre nouvelle, je m’efforcerai de vous narrer leur participation au grands mouvements de notre monde!c'est assez époustouflant pour ne pas dire remarquable !

Le mulet est un véritable patrimoine vivant et même s'il est en voie d'extinction (le nombre de naissances est extrêmement faible) on lui doit davantage de reconnaissance pour ses nombreuses qualités qu'à un ours blanc aux beaux yeux noirs en captivité dans un espace doré.

La saison des marches muletières est déjà bien entamée et Mario est, me semble-t-il, heureux de passer le Bac prochainement: à Royan évidemment !

 

mule et jument
éviter les bisous

Nous devons toutefois être très prudent en cette période d’épidémie de Rhinopneumonie équine sévissant dans une bonne partie de l'ouest de la France ,en évitant tout contact avec des chevaux car cette maladie est très contagieuse.Pour cela nous nous abstiendrons de fréquenter les centres équestres ,nous interdirons les bisous entre Mario et les équidés et nous serons vigilants sur la sécurité sanitaire. Cela ne nous empêchera pas de faire le tour de l'estuaire de la Gironde ainsi que de terminer notre voie Campaniensis commencée en 2016 depuis Aix la chapelle.

Je vous souhaite un joli mois de mai et un bel été.

                                              Jean du pré de Basfer en avril 2018

                    

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article